En stock en ligne. Un groupe de relecture, de fans Et ses peurs sont si fortes qu’il oppose un refus net aux demandes de Beth. Donc oui aussi ça le dessert car il y a des passages qui m’ont fortement ennuyée et toutes les romances ne se valent pas. Ce sera ainsi et pas autrement. Javascript doit être activé dans votre navigateur pour utiliser toutes les fonctionnalités de ce site. Mais surtout, le tout passe si bien, car on est vraiment dans de la fiction, un univers imaginaire avec son fonctionnement et sa mythologie créés de toutes parts.

Nom: la confrerie de la dague noire tome 12
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 31.43 MBytes

Ca fait du bien de lire ça! Personnellement je ne l’ai pas encore lu mais j’ai déjà eu du mal avec les 2 précédents tomes, du coup si celui ci est encore moins bon je crois que je vais m’abstenir pour garder un meilleur souvenir de cette Saga. Page 1 sur 2. Article plus récent Article plus ancien Accueil. John apparait davantage mais juste comme faire-valoir ombre de Darius après un coup d’état bateau, la « défaite » de la Glymera a été bâclée en trois pages, la solution finale est absurde, le livre se perd dans des errements sans fin sur des sujets sans intérêt. Critiques, Analyses et Avis 19 Voir plus Ajouter une critique. Vivement novembre pour la sortie Milady!!!!

Les cookies assurent le bon fonctionnement de Babelio. Accueil Mes livres Ajouter des livres. Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures connexion avec. La Confrérie de la Dague Noire, Tome Ajouter à mes livres Lire un extrait.

Mais la couronne pèse lourd sur son front. Et tandis que la guerre fait rage et que ses ennemis se rapprochent, il va devoir se montrer impitoyable. Car Beth, sa chère compagne, désire un enfant. Une volonté qui va tous les mettre en danger et réveiller les fantômes du passé. Acheter ce livre sur. Critiques, Analyses et Avis 19 Voir plus Ajouter une critique. Signaler ce contenu Voir la page de la critique.

Parfois je me demande vraiment ce qui me pousse à lire cette série, moi qui déteste ses couvertures tout droit sorties du mauvais goût, qui refuse de tomber dans les lectures commerciales érotiques en vogue, qui déteste quant il y a trop de scènes de sexe et de langage cru dans un roman Qui ne cesse de critiquer ce type de roman aux titres évocateurs qui laissent clairement entendre ce qui se trouve à l’intérieur.

LES PASSIONS DE VIEDEFUN: LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE – Tome 12 : L’amant souverain

Sauf qu’avec La confrérie de la dague noire, il y a une magie qui s’opère. Et je trouve réellement que les couvertures et les titres ne reflètent en rien la qualité de l’intrigue. En effet, à chaque tome l’auteur me captive, m’envoûte, et je n’arrive jamais à décoller de ma lecture, je me retrouve chaque fois lire le pavé d’une traite, comme si j’avais été possédée. J’ai beau trouver ça complètement caricaturé, tellement « too much » de romantisme, avec ces mâles hyper amoureux et attentionnés Toujours pas déçue par ce dernier tome.

L’auteur use d’un style fin, jamais vulgaire, elle semble un peu lâcher cette fâcheuse habitude à évoquer les marques. Elle manie de mieux en mieux l’entrelacement des intrigues et les destins des différents personnages. Si bien qu’on se retrouve dans une véritable saga, suivant l’évolution de toute une famille, ne perdant jamais trop de vue chacun des personnages, précédemment héros d’un tome.

J’ai trouvé que les scènes hot se faisaient plus rares plus espacées dans le récit pour laisser beaucoup plus de place à des intrigues qui s’écartent des histoires d’amour. Mais surtout, le tout passe si bien, car on est vraiment dans de la fiction, un univers imaginaire avec son fonctionnement et sa mythologie créés de toutes parts.

La sexualité y a un rôle prédominant, mais là encore, cela s’inscrit dans les relations propres à ce monde. Ainsi, il n’y a aucune impression d’invraisemblance, que je reproche souvent aux romances érotiques qui remporte du succès, puisque nous lisons de la fiction pure, de la véritable bit-lit.

  TÉLÉCHARGER POKEMON VERSION CRISTAL GBC

Ce tome m’a réellement captivée, car nous ne suivons plus sur des pages et des pages les affreux méchants, les éradiqueurs. Mais nous enchaînons les chapitres, passant d’un personnage à un autre. Les chapitres alternent, nous faisant suivre un point de vue puis un autre, ce qui donne un petit suspense. C’est ainsi que je me suis retrouvée suspendue aux pages, voulant continuer au plus vite pour connaître l’évolution de chacun des personnages.

En effet, dans ce tome ce n’est pas un couple que nous suivons, mais 5 couples.

Je les ai trouvés tous très attachants, chacune de leur histoire a réussi à m’embarquer. Certes nous sommes principalement focalisés sur Beth et Kholer. Nous découvrons combien Beth a envie d’un enfant et combien Kholer, terrifié par l’idée de la perdre, s’y refuse. Entre dispute et réconciliation, le couple aura à faire avec les manigances de la glyméra. Entre les pages, nous découvrons l’histoire des parents de Kholer, depuis la rencontre et le véritable coup de foudre de ceux-ci, jusqu’à la naissance de leur fils.

Pareil, ces deux-là auront à faire avec des trahisons et des luttes. Enfin, nous retrouvons Layla et Xcor.

la confrerie de la dague noire tome 12

C’est un véritable jeu du chat et de la souris. Leur relation n’est pas encore établie, mais chacun souffre du désir qu’il éprouve pour l’autre. J’ai hâte de savoir comment leur histoire va évoluer. J’aime bien ces deux-là. Et l’auteur semble nous faire languir depuis déjà trois tomes sur leur romance.

Nous suivons Trez, l’Ombre, tombé sous le charme d’une Elue, Séléna.

la confrerie de la dague noire tome 12

Pareil pour eux, une relation en dents de scie. Un dilemme entre tpme et la raison, qui fait de leur to,e une histoire assez touchante mais compliquée et frustrante qui n’a pas dit son dernier mot Cela nous permet de continuer à suivre I’am, le frère si dévoué qui offre à Beth quelques secrets, dont je me doute qu’ils feront l’objet d’une nouvelle histoire.

Pour finir, la petite nouvelle, Sola, apparue dans le tome précédent, tombée sous le charme du bel Assault. Une relation passionnée et passionnante, entre la jeune voleuse et le vampire malfrat.

WARD JR – LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE – Tome 12 : L’amant souverain

Toutes ces histoires se terminent sans véritable fin, et j’ai vraiment très envie de tous les retrouver dans le prochain tome afin de savoir comment chacune de leur romance va se terminer. Pour ma part ce fut un tome très riche, j’aime réellement le fait que l’auteur s’intéresse à de nouveaux personnages et quitte le couple phare.

J’ai trouvé chaque couple attachant, chaque romance touchante, mais frustrante car désormais l’attente va être difficile jusqu’au prochain volet. Un très bon tome pour moi, un nouveau coup de coeur pour une série qui continue de m’étonner! Attention petits spoilers Malgré les retours pas forcément positif sur ce tome, personnellement je l’ai trouvé très très bien. Certaines lectrices pensent que Ward se perd et que la série s’essouffle, pour ma part c’est toujours avec bonheur et plaisir que je retrouve sa plume, son univers et les frères.

Certes la romance prédomine à côté de l’action mais Ward est en train d’apporter de nouvelles choses avec ce tome et quoi de mieux que de revenir au début, au Roi pour prendre un nouveau tournant. Nous suivons donc Kholer qui a bien des soucis avec le trône et les envies de grosses de Beth. J’ai trouvé l’évolution du Roi en parfait harmonie avec le texte et même si son caractère énerve, je l’ai compris dans ces moments de doutes, dans ses refus et ses pics de colère.

La chose qu’on ne peut pas lui enlever c’est l’amour pour Beth. Elle porte le Roi à bout de bras et elle montre qu’elle a du caractère et qu’elle est vraiment celle qui sauve ce vampire de toutes les situations. Ward nous fait passer par plein d’émotion dans ce tome surtout en suivant le couple royale qui va vivre des aventures aussi bien sombres que joyeuses. De l’autre, nous avons des aperçus de John qui est le personnage qui m’a le plus étonné.

  TÉLÉCHARGER TZY PANCHAK FT NABILA GRATUIT

Ward a mis en avant ce lien qui l’unie a Beth et voir le frère et la soeur ensemble, c’est vraiment un pure bonheur. Ils se soutiennent, s’aident et même s’aiment énormément.

Vient ensuite les ombres. Ward a commencé a travailler sur leur tome dans celui-ci et elle nous présente un curieux personnage au nom qui ne laisse pas indifférent et au rôle tout aussi percutant. Iam tente toujours d’aider son frère pendant que Trez se noie dans les conneries.

la confrerie de la dague noire tome 12

Je les aime bien donfrerie tant que personnages secondaires mais trop les voir me lassent. J’espère aimer leur tome que je redoute un peu. Surtout que je ne peux pas m’accrocher à la fille qui ne me touche pas malgré son secret Layla et Xcor se rapprochent toujours un peu plus mais la situation est vraiment compliquée.

Layla est prête à sa sacrifier pour que le Roi ne soit plus dans la ligne de mire de la bande de bâtard Je ne pouvais pas écrire cet avis sans parler de Assaut et Sola. Des chapitres que j’ai dévoré et cette fin qui m’a donné les larmes aux yeux.

Ward a montré une autre personnalité de Assaut à laquelle je ne m’attendais absolument pas. Quelle sadique de nous terminé sur cette fin entre eux.

La Confrérie de la Dague Noire – Tome 12 : La Confrérie de la dague noire, T12 : L’Amant souverain

J’avais le coeur vraiment serré. J’aime toujours autant la plume de cette auteure qui m’embarque dans son histoire a chaque fois. Pour moi, c’était un bon moyen pour relancer la série avec ces changements qui vont donc être fait sûrement dans le prochain tome.

Ward fait toujours passer des messages dans ses livres, elle donne des petites leçons de vie qui ne font pas de mal. Mention spécial à George qui devient un personnage très important. Difficile de parlé du tome sans spoiler alors qu’il y a plein de choses a raconter. Je terminerai donc en disant que pour moi c’est un superbe tome, que Ward n’a pas perdu sa plume, son talent et ses idées pour construire des romans où l’amour domine.

Et avouons-le ça ne fait pas de mal un peu d’amour vu la noirceur du monde dans lequel on vit! Longue vie au Roi!!! Un désir qui angoisse Wrath à l’idée que sa compagne puisse mourir pendant la grossesse ou lors de l’accouchement.

Mais aussi à l’idée de faire peser sur les épaules de son enfant le poids de la monarchie. Et ses peurs sont si fortes qu’il oppose un refus net aux demandes de Beth.

Voilà donc notre couple en crise au moment où la noblesse, avec dans l’ombre Xcor et ses guerriers, fomente un complot destiné à destituer Wrath.

La Confrérie de la Dague Noire – Tome 12 : El rey

Il doit donc renoncer à sa position ou à Beth. Cette vieille loi du fond des âges blesse profondément Wrath. Car il n’est pas question de répudier Beth. Mais s’il perd son trône, que deviendra-t-il? Un être aveugle et inutile incapable de se battre? Et lui qui trouvait si pesant sa concrerie de monarque se demande ce qu’il fera de sa vie si on la lui enlève.

Je suis la série depuis le début et je confrerue dire que j’ai été surprise par le ton du roman. Je l’ai trouvé grave presque triste parfois notamment quand Wrath doute de ses capacités à rendre heureuse sa compagne ou quand il est à deux dagke de perdre sa couronne.

C’est un roman existentiel en fait où notre personnage royal s’interroge sur son destin, sur son rôle de roi, de mari et de probable père. Ward d’évoquer le destin des parents de Wrath et notamment celui de coonfrerie père qui, au début de son règne, dut affronter la trahison de ses pairs qui voulaient tuer sa compagne.