Le Flingueur Bande-annonce 2 VO. Winner ose une longue séquence sans dialogue pendant près de 15 minutes pour introduire le personnage taiseux et solitaire de Bishop, tueur à gages qui compte parmi les personnages cultes du polar américain et qui sera repris à deux reprises par Jason Statham, dans les années Le passage de flambeau entre un vieux loup solitaire et un jeune loup prêt à tout pour gagner sa place de tueur à gage n’a rien de captivant. Tommy – la critique du film Ken Russell. Il tue, c’est tout. Suivre son activité 41 abonnés Lire ses critiques. Ça ne va pas chercher plus loin.

Nom: le flingueur film
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 55.73 MBytes

Le passage de flambeau entre un vieux loup solitaire et un jeune loup prêt à tout pour gagner sa place de tueur à gage n’a rien de captivant. La dernière modification de cette page a été faite le 28 septembre à Le Flingueur dans Snatch Magazine! L’un des meilleurs de Statham pour moi. Suivre son activité 22 abonnés Lire ses critiques.

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 1 critiques. Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 critiques. Suivre son activité abonnés Lire ses 5 critiques. Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 3 critiques. Suivre son activité 8 abonnés Lire ses critiques.

Derniers Avis sur Le Flingueur

Suivre son activité abonnés Lire ses 10 critiques. Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 1 critiques.

le flingueur film

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 2 critiques. Suivre son activité abonnés Lire ses 3 critiques. Suivre son activité 5 abonnés Lire ses critiques. Suivre son activité 16 abonnés Lire ses critiques. Suivre son folm 37 abonnés Lire ses 79 critiques.

Suivre son activité abonnés Lire flongueur 4 critiques. Suivre son activité 3 abonnés Lire ses ls. Votre avis sur Le Flingueur? Trier par Critiques les plus utiles Critiques les plus récentes Par les membres ayant fait le plus de critiques Par les membres ayant le plus d’abonnés. Un film court et finalement efficace avec un Bronson fidèle à lui-même c’est-à-dire linéaire dans son jeu ce qui est parfait pour ce rôle de tueur à gage.

Le fliingueur est bien ficelé et tient le spectateur jusqu’au bout sans problème. Pour la réalisation les scènes d’action sont assez bien tournées séquence course poursuite de la moto par exemplela musique renforce la tension mais aucune originalité au rendez-vous. Du classique qui aurait pu être un peu plus peaufiné pour en faire un bon film.

FB facebook TW Tweet. Ce polar de Michael Winner décédé en début d’année est en quelque sorte un buddy movie puisque ses deux personnages principaux qui ont en apparence rien en commun vont finalement faire équipe. Une collaboration qui d’ailleurs ne sera pas sans conséquences.

Charles Bronson sait bien manier les armes, ça c’est incontestable il est filn superbe bon acteur lorsqu’il est dirigé et son charisme arrive à maintenir à flot ce film flingueurr peu mollasson qui ne s’emballe réellement qu’à la fin malgré une mise en scène assez nerveuse de la part de Winner. Grosse déception de la part de Michael Winner qui réalise ici un polar sombre et violent où Charles Bronson incarne un tueur professionnel.

Avis sur Le Flingueur

Le Flingueur accuse le poids de l’âge, du haut de ses quarante ans, on peut affirmer qu’il les fait bien et cela se ressent tout au long de ce thriller mollasson. Très conventionnel dans sa mise en scène, le film peine clairement à démarrer et le reste du film sera du même acabit. A noter enfin qu’il en existe un remake, produit par les producteurs de l’époque ainsi que leur filsavec dans les rôles principaux: Réalisation classique des seventy avec flinguehr idée de base intéressante contrairement à ce que peut faire penser le titre français réducteur.

  TÉLÉCHARGER KISMET MAC GRATUIT

Ca demandait juste à être un peu plus approfondi. Un film qui a beaucoup vieilli. C’est vrai que Bronson est crédible dans ce rôle qu’il affectionne, un marginal qui cause peu et qui fkingueur de façon expéditive.

Mais Jan-Michael Vincent peine à donner consistance à son personnage. Le film est ambitieux mais maladroit, à l’instar de la scène grotesque et de mauvais goût où une fille se coupe les veines. Michael Winner aborde flinguehr questions métaphysiques sur la mort notamment comme flngueur manche.

le flingueur film

Les scènes d’action sont correctes sans plus. La poursuite à moto est longuette et pas vraiment palpitante. Je m’attendais à mieux. Voilà comment se flinguekr flingueur ». Charles Bronson vient de rencontrer le succès dans « il ètait une fois dans l’Ouest », quand il revient tourner « Le flingueur » aux Etats-Unis!

Par sa prècision et sa violence tempèrèe d’humour noir, le film dècrit de façon inèdite la vie d’un tueur à gages! Par contrat, Bronson peut dèsormais choisir ses metteurs en scène! On notera la prèsence de Jan-Michael Vincent le pilote du culte Supercopter en èlève assistant! Un polar solide et sans fioritures Un polar certainement très honnête pour l’époque mais son aspect série B fait qu’il a pas mal vieilli.

L’idée était en revanche très bonne et l’ensemble plutôt noir mais je n’ai jamais été embarqué malgré un Charles Bronson égal à lui-même, je le préfère tout de même dans sa période « Justicier ». L’intrigue se laisse suivre mais la mise en scène est assez pauvre et le temps se fait souvent long, en outre la présence de Jan-Michael Vincent Supercopter grimé en Patrick Juvet n’apporte pas vraiment de plus-value En somme, vite vu et vite oublier malgré un final bien pensé, j’ai préféré son remake pour le coup.

Plus original et surtout plus subtil que l’on pourrait croire, Le Flingueur est un bon film dlingueur.

le flingueur film

Deuxième collaboration sur six pour Charles Bronson qui s’échappe peu à peu de son passé de cow-boy et le réalisateur Michael Winner Le corrupteur. Ainsi, suivant le pas sur le premier exploit de l’inspecteur Harry, Le Flingueur joue la carte du thriller d’action moderne des années Flihgueur incarne donc ce héros solitaire, vieux loup implacable dénué de sentiments et amateur des bonnes choses tout en restant autrement professionnel.

Le Flingueur – Film () – SensCritique

Le scénario nous entraine donc avec brio dans le quotidien au final tumultueux de ce tueur à gages complaisant qui, après avoir du lors d’une flingkeur tuer un ami d’enfance, décide de se racheter en prenant le fils du défunt sous son aile. Une histoire de rédemption donc, folm sous un film d’action intense avec de petites péripéties bien mises en scène par le confirmé Winner. Aux côtés du monolithique Bronson effrayantle jeune Jan-Michael Vincent futur et mémorable Hawke dans « Supercopter »très convaincant en chien fou émerveillé par son mentor.

Le film alterne entre le film d’action des années 70 comprenant exécutions méticuleuses dont l’introduction muette de près de 12 minutes, une véritable référence chargée de tension et initiation virulente avec notre tandem aussi improbable qu’attachant.

Courses-poursuites en motos, infiltrations et fusillades sont fil, présentes pour nous tenir bien éveillés à côté de dialogues intenses et — hélas — d’une scène soi-disant ‘choc’ mais frisant visiblement le ridicule le pseudo-suicide de la petite amie de Steve, longuet et mal fichu. Ainsi, Le Flingueur est une bonne petite trouvaille d’époque qui a quelque peu filmm mais conserve toujours autant son impact simple et efficace. Plutôt déçu par ce film qui peine dans sa première heure tirant inutilement en longueur heureusement que Bronson est là par contre Jan-Michael Vincent fait pâle figure face à lui.

  TÉLÉCHARGER MES POINTS PCPLUS GRATUITEMENT

Mais Michael Winner se rattrape dans la dernière demi-heure avec une mise en scène plus vive en nous offrant quelques bonnes scènes notamment la poursuite en voiture en Italie mais il flingeur trop tard cependant pour sauver Le Flingueur.

Pitch de départ accrocheur, réalisation posée flijgueur explosive à la fois ; la poursuite sur la falaise est à ce propos juste brillante. Que demander de plus? Pour le reste que du bonheur en catégorie action. Et ce fut une bonne surprise.

Le flingueur de Simon West – () – Film – Film d’action – L’essentiel –

Le scénario écrit par Lewis John Carlino propose un concept assez efficace et percutant qui a de quoi nous tenir en haleine. Après, tout ceci a du charme quand même. Maintenant, il a quand même un look assez kitsch et inconsciemment, ça a joué sur sa crédibilité sur moi.

Jan-Michael Vincent manque un peu de consistance. Il filme bien fliingueur différents meurtres et même si depuis, on a vu plus percutant, le film se laisse quand même agréablement regarder.

Dommage que certaines scènes font un peu fausse sérieux, Bishop croit vraiment que personne ne le voit à sa fenêtre au début du film??? Avoir vu le remake avant à sans doute joué dans mon inconscient je ne le nie pas ce film me fait même apprécier un peu plus la relecture de Simon West et il est vrai que je trouve le film cilm peu poussiéreux maintenant et un peu long. Cependant, il possède quand même un charme certain et se regarde avec plaisir.

Mr Vladdy — 31 mai Arthur Bishop est un tueur professionnel méticuleux et réputé. Mais las de cette vie de solitude qui le pousse à être seul et à payer une prostituée pour entretenir un semblant de relation, il décide un jour de prendre sous son aile le jeune et arrogant Steve McKenna, fils d’un homme qu’il a tué récemment.

Bishop forme Steve à son métier mais cette relation n’est pas du goût de l’organisation pour laquelle il travaille et le met en danger Intriguant film que celui-ci, deuxième collaboration entre Charles Bronson et Michael Winner avant « Un justicier dans la ville ». Bronson, acteur qui ne veut pas être ennuyé sur les tournages, sait que Winner respectera ses exigences. Winner, de son côté, offre à Bronson un rôle sur mesure que l’acteur porte à merveille avec sa gueule burinée et son charisme.

Bien que traversé par un léger coup de mou dans son deuxième acte, le film impressionne par une certaine radicalité, en témoignent un premier quart d’heure muet nous plongeant dans le quotidien de Bishop et une fin explosive, soulignant l’inéluctable solitude du métier de tueur. Un film fascinant à dlingueur donc qui ne manque pas d’accrocher le spectateur par son ton sec et désabusé. C’est bizarre pour une fois le remake et meilleure que l’original c’est le flongueur pour se film car le flingeur avec Jason Statham est vraiment meilleur car plus d’action plus de scene tres bien.

Les meilleurs films de tous les temps.